mercredi 14 avril 2010

The Man from Earth


Attention, chef-d’œuvre absolu ! Cela fait un moment que je n’avais pas pris autant de plaisir à apprécier un film de cette trempe. Fascinant et émouvant, c'est totalement jouissif. Enfin une œuvre digne du septième Art. Un grand moment de cinéma pour un film déjà culte ! Et pourtant, nul effets spéciaux, aucun flash-back, aucune action ou presque, mais une atmosphère parfois pesante, des acteurs à la hauteur, une réalisation parfaite et surtout un scénario extrêmement bien ficelé font de The Man from Earth un film remarquable à tout point de vue. Réalisé avec un budget de 200.000 $ seulement, ce huis-clos fantastico-philosophique démontre qu’il n’y a pas besoin d’artifices pour réaliser une œuvre fascinante et prenante. A tel point qu’elle trottera longtemps dans votre esprit après l’avoir visionnée. Ce film obtint d’ailleurs le prix du Meilleur scénario et du Meilleur film au festival de Rhode Island en août 2007, ainsi qu’une Nomination au Saturn Award et de la Meilleure sortie en DVD.
Enfin, si je vous dis qu’il figure dans la liste des 50 meilleurs films de science-fiction de tous les temps (sur l’IMDb), vous comprendrez que The Man from Earth est incontournable !

Avant d’aller plus loin, jetons un œil sur le synopsis qui pourrait à priori faire sourire, tant on pourrait le classer dans les films de série B au scénario improbable. Ce serait commettre la plus grossière des erreurs :

« John Oldman, professeur d'histoire à l'Université, décide à l'âge de 35 ans de tout laisser tomber. Alors qu'il prépare son déménagement, ses amis universitaires lui font une visite surprise. Il leur dévoile sa véritable identité : il est un immortel âgé de plus de 14 000 ans. Voyageant en Asie, il fut disciple du Bouddha. Il vint plus tard en Occident enseigner la pensée de ce dernier, mais son message fut transformé et trahi… Une révélation qui va remettre en cause toutes les croyances de son assistance... ».

Amusés et naturellement sceptique au départ, les amis de John, composés entre autres d’un anthropologue, d’un archéologue, d’une littéraliste chrétienne et d’un psychologue glisseront subtilement mais inexorablement dans un doute sans espoir de retour. Pourquoi ? Car le discours de John ne comporte aucune faille. Ils se retrouveront donc confrontés à eux-mêmes et à leurs propres faiblesses. L’exploration des mystères de l’humanité n’est pas sans danger pour notre mental étriqué. Dès lors, leurs certitudes mises à rude épreuve finiront par se lézarder lentement mais sûrement, jusqu’à voler en éclats. Enfin, la chute nous offre là un final à La Quatrième Dimension. Notons justement que le scénario fut écrit par le célèbre auteur de science-fiction Jerome Bixby, scénariste de l’un des épisodes de la série culte.

L’intérêt majeur de The Man from Earth est de soulever de nombreuses questions autant chez les protagonistes que chez le spectateur. Il nous invite à nous interroger sur nos angoisses face à la vieillesse et à la mort, et nous faire douter de nos croyances religieuses, de l’étendue de nos connaissances ainsi que du futur du genre humain.

Malheureusement, ce film est disponible en DVD uniquement aux USA (ou sur internet). Je trouve lamentable qu’un film de cette profondeur ne soit pas distribué dans le monde, et plus particulièrement en France. Un autre regret : ce film est trop court (87 minutes) ! Je suis persuadé qu’il aurait été tout aussi prenant si sa durée avait été allongée d’une heure.

En conclusion et vous l’aurez compris, c’est un film qui s’adresse avant tout à l’intelligence du spectateur. The Man from Earth réussit le tour de force de nous captiver et de nous transporter uniquement par la puissance des dialogues. Par conséquent, cette œuvre rentre dans la catégorie de films qu’on adore ou qu’on déteste. Mais une chose est certaine : il ne vous laissera pas indifférent. Un film à voir et à revoir assurément.

Erick Fearson 


3 commentaires:

Amaury a dit…

Et pour le dernier que je n'avais pu commenter, je dois dire que j'ai été emballé par ta critique, je ne connaissais pas mais ça a l'air pas mal du tout comme projet. Le cinéma actuel en a bien besoin je trouve. Merci pour nous avoir fait part de cette découverte.

Michelle a dit…

Cela montre en tout cas qu'un important budget investie dans un film n'assure en rien la qualité de celui-ci.Visiblement les ingrédients qui structurent le film bon scénario et bonne réalisation ont contribué à en faire un excellent produit.Je ne l'ai pas encore vu, mais vu le profil,je devrai ne pas l'oublier aussi !

Michelle Lhôrence

Anonyme a dit…

il est disponible en streaming sur internet: http://www.free-tv-video-online.info/player/megavideo.php?id=GRECXHLY

en VO bien sur!!