jeudi 3 septembre 2009

Soirée de l'étrange avec Erick Fearson

Si vous habitez la région de Clermont-Ferrand, profitez d'une opportunité inédite de rencontrer Erick Fearson lors d'une soirée de l'étrange organisée par l'association Secretus Mundi, à l'occasion de son premier anniversaire, le samedi 12 septembre, de 20h30 à 22h, au théâtre Le Strapontin, à Issoire (63). Les places étant limitées, il faut contacter l'association par e-mail sur secretus_mundi@hotmail.fr.

10 commentaires:

Amaury a dit…

J'ai été très aimablement invité par Patricia, la fondatrice de l'association Secretus-Mundi, pour cette fameuse soirée de l'étrange, hélas je serai normalement de service à ce moment là et je ne pourrais donc m'y rendre. Je suis très enthousiaste à l'idée d'une telle initiative, j'espère avoir un retour de cette fameuse soirée.

Je continuerai à m'associer avec le blog Secretus Mundi pour partager cette passion commune sur le surnaturel, j'encourage l'association dans sa démarche et j'espère pouvoir un jour me rendre à Issoire.

Anonyme a dit…

Franchement, une chose m'agace vraiment chez ce Erick fearson (le fils de la peur? Génial comme nom de scène...). A force de mélanger tous les genres, on est bien incapable de dire si c'est un illusionniste, un vrai médium, un chasseur de fantômes, un chroniqueur de l'étrange ou un exorciste. Aucune de ses "enquêtes" ne tend à prouver l'existence des fantômes et c'est même à se demander si ce monsieur à déjà été témoin d'un quelconque phénomène paranormal. Ses investigations ressemblent davantage à des virées touristiques et rien de plus. Finalement, on a presque l'impression que Fearson ne croit même pas au surnaturel. Et puis sa manie de se mettre touours en avant et de "faire le beau ténébreux"... Ridicule.

Michelle a dit…

C'est vraiment ne pas connaître Erick Fearson à travers ses travaux si la remarque est : "c'est même à se demander si ce monsieur à déjà été témoin d'un quelconque phénomène paranormal" suivi de cet ajout : "Finalement, on a presque l'impression que Fearson ne croit même pas au surnaturel. !!!"

Un peu comme les critiques qui ne regardent pas les films ou ne lisent pas !!! dommage car avant toute critique se renseigner, lire, voir, écouter, c'est la meilleure des choses, surtout pour s'informer, si si !!!

MICHELLE LHÔRENCE

Erick Fearson a dit…

Droit de réponse "Part 1."

Je suis sincèrement enchanté de votre commentaire « Anonyme ». Et je vous dirais pourquoi au cours de ce droit de réponse.

Avant d’entrer dans les détails, pourquoi se cacher derrière un anonymat qui reflète, me semble-t-il, un manque de courage et surtout une certaine lâcheté ?

Tout d’abord : feriez-vous de l’anti-américanisme primaire ? En effet, de par mon arbre généalogique, du sang américain coule dans mes veines. Sachez « Anonyme », que « Fearson » est un nom commun aux Etats-Unis. Je vous pose cette question, car vos mots révèlent une attitude typiquement et tristement française. Ce n’est un secret pour personne que le français moyen aime étiqueter et ranger les gens et les choses dans des boîtes. Pour votre gouverne, sachez que je suis à la fois chasseur de fantômes, tarologue, mentaliste, auteur, paranormaliste, consultant, conférencier…, mais en aucun cas exorciste. Au risque de vous surprendre, il est tout à fait possible d’être tout ceci à la fois, pour la simple et bonne raison que toutes mes activités sont liées entre-elles, n’en déplaise à votre fâcheuse tendance à vouloir étiqueter et classifier les gens. Pour votre culture, sachez que je ne suis pas un cas isolé. Harry Price, le plus fameux chasseur de fantômes du XXème siècle était auteur, parapsychologue, mentaliste avant l’heure et maître-magicien. Je dis bien « maître », car à l’époque, le seul qui en savait plus que lui sur le sujet était un certain Harry Houdini. Parmi nos contemporains, je peux citer Loyd Auerbach, chasseur de fantômes, auteur, parapsychologue respecté et honoré par ses pairs ET mentaliste. Ajoutons qu’il pratiqua aussi la « Bizarre Magick » tout comme moi, et fut magicien. Au risque de vous déplaire, ses différentes activités, qui sont toutes liées, pourraient remplir une page. Je pourrais continuer à citer d’autres exemples. Je pense que c’est inutile. Maintenant, posez-vous la fameuse question : pourquoi tous ces « experts » pratiquaient autant de choses similaires ? si vous avez exploré un tant soi peu cet univers complexe, vous avez déjà dû trouver la réponse.

De fait, veuillez m’excuser par avance, si je sème le trouble dans votre esprit et si je fais naître en vous cette incapacité à dire qui je suis vraiment. A l’image d’un spectre, il est vrai qu’il m’arrive d’être insaisissable. D’où peut-être votre irritation. Mais enfin… Pourquoi diable cherchez-vous des certitudes à travers mon humble personne ? Seriez-vous à ce point habité par le doute ? Si tel est le cas, je vous invite à chercher des réponses au fond de vous-même. Car personne, pas même moi, ne sera capable d’effacer vos doutes.

A suivre...

Erick Fearson a dit…

Droit de réponse "Part 2."

Il semblerait que vous cherchez, à travers mes enquêtes et mes carnets de route, des preuves qui démontreraient l’existence d’un quelconque phénomène paranormal. Veuillez m’excuser de vous décevoir une fois de plus, mais mon humble démarche n’est pas d’apporter des preuves à tout prix et de vouloir convaincre le monde entier. Les preuves de l’existence des phénomènes paranormaux sont suffisamment éloquentes pour qu’il soit inutile de le crier à la face du monde. Je trouverais ça presque vulgaire d’ailleurs. Quand vous êtes convaincu d’une chose, vous n’avez aucunement besoin de le prouver. Quand vous avez compris la réalité d’une chose, un seul mot d’explication est de trop. Dans le cas contraire, c’est que ce fameux doute, une fois de plus, est tapi au fond de vous. A ce propos, Lao-Tseu nous enseignait une leçon très juste : « Celui qui excelle ne discute pas, il maîtrise sa science et se tait. »

Donc, si vous voulez des « preuves », je vous invite à regarder autour de vous, et d’ouvrir simplement les yeux pour prendre conscience de la réalité du paranormal et en l’occurrence, des fantômes. Ouvrir le troisième œil de préférence. Mais cela va de soi.

D’autant cher ami, que je n’ai pas la prétention de détenir la vérité. Qui la détient d’ailleurs ? Mon humble but voyez-vous est de simplement susciter la réflexion à travers mes différentes activités. A travers celle-ci, je vous invite seulement à penser, à douter et à chercher. Ce que je vous demande, c'est d'ouvrir votre esprit, non de croire. De fait, et aussi parce que c’est ma sensibilité, il me semble beaucoup plus judicieux d’écrire le compte-rendu de mes enquêtes sous la forme d’un carnet de route « atmosphérique », et ainsi de vous donner l’envie de vous rendre dans ces lieux hantés. Vous vous ferez ainsi votre opinion à travers votre propre expérience. Je pourrais, bien entendu, mettre en ligne mes rapports d’investigations dans une forme très technique et savante avec chiffres à l’appui. Mais, voyez-vous, ce serait rébarbatif et d’un ennui bien navrant à mes yeux et aux yeux des néophytes. Laissez-moi ce plaisir de réserver l’échange de ces informations très techniques, avec les spécialistes dans ce domaine. Et puis, dans quel dessein devrais-je le faire ? Pour satisfaire mon ego ? Pour mettre en avant des preuves ? Désolé, mais ce serait s’adresser uniquement à l’intellect qui se nourrit que d’une partie de la réalité. Démarche trop primitive à mon goût.

A suivre...

Erick Fearson a dit…

Droit de réponse "Part 3".

Quant à vos allégations qui semblent suggérer que je n’ai jamais été témoin d’un phénomène paranormal et que je ne crois pas au surnaturel, il est clairement évident que vous ne me connaissez absolument pas. Comme il est clair que vous n’avez pas lu en profondeur le contenu de mes différents sites. Un conseil qui en vaut un autre : je vous invite à vous procurer et à lire au plus vite, mon « Manuel du Chasseur de Fantômes » paru aux éditions Lattès. Vous constaterez que vos critiques un peu creuses ne tiennent pas debout. Et si vous n’aimez pas mon ouvrage, dîtes-le à vos ennemis… ça me fera toujours quelques lecteurs de plus ! Vos arguments à l’emporte-pièce ne sont donc pas valides.

Il semble que vous soyez irrité du fait que je me mette en avant. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, vous êtes sur le blog de Maison-Hantee.com. De fait, vous êtes un peu chez moi quand même. Ce serait un comble si je ne pouvais mettre en avant mes différentes activités dans ma propre maison (hantée bien sûr) ! Ne vous en déplaise, ma démarche est tout à fait naturelle et logique. Si cela vous irrite tant, « Anonyme qui ne s’est pas présenté et qui est entré ici par effraction », libre à vous d’aller voir ailleurs. Et je vous rassure, vous ne trouverez nulle part ailleurs sur la toile, ma propre mise en avant. Sorti de chez moi, je reste très discret. Je soupçonne même en vous un masochisme mal dissimulé. Car enfin, si vous n’appréciez pas ma prose et que cette dernière vous agace, nul ne vous force à me lire ! Exception faite si vous aimez vous auto flageller.

Quant à mon rôle de soi-disant « beau ténébreux », ce n’est que votre propre perception de ma personne qui vous fait dire cela. Nulle part à ce que je sache, je ne me suis auto-proclamé « beau ténébreux » comme vous semblez le suggérer ! Votre diatribe au relent fétide et nauséeux ressemble fort à une projection qui tendrait à dévoiler quelques-unes de vos failles. En tous les cas, votre vision subjective est totalement ridicule et déplacée.

Ah…. Et j’allais oublier : comme je le disais au début de ce droit de réponse, je suis enchanté de votre commentaire. Car il tend à prouver que je suscite en vous une réaction épidermique ou en tout cas, une quelconque réaction qui me rend impopulaire à vos yeux. Vous m’en voyez fort aise, car pour paraphraser ce génie qu’était Oscar Wilde, « pour être populaire, c’est facile, il suffit d’être médiocre ! Et voyez-vous, je n’ai pas l’ambition d’être un paranormaliste populaire, c’est beaucoup trop facile. »

Sur ce, vous seriez bien aimable de refermer la porte derrière vous en sortant, et d’aller cracher votre venin vers d’autres horizons. Car ici, nous sommes entre gens éduqués et de bonne compagnie. Et à ce que je sache, vous n’avez nullement été invité.

Je vous souhaite néanmoins un bon vent. Au plaisir de ne plus vous revoir…

patricia a dit…

Bonsoir Monsieur Anonyme ou peut être Madame Anonyme. De toute façon, cela a peu d’importance.
Je me permets d’intervenir puisque que vous avez posté sur un post concernant une soirée que Monsieur Fearson m’a fait l’honneur d’animer


Si vous n’avez pas le courage d’intervenir sous votre identité et donc d’assumer vos propos, on peut se demander quel est votre but réel.
Est-ce une forme de jalousie ? « Chassez-vous sur les mêmes terres » ?
Si c’est le cas, je trouve vos arguments un peu « limites ». Pas d’argumentation, pas d’exemples, bref que de la bile.
Vous ne semblez pas avoir rencontré Monsieur Fearson ni même lu ses ouvrages.
Ou alors n’avez vous pas compris la teneur de ses écrits. Dans ce cas, on ne peut pas vraiment vous en vouloir. On peut juste vous reprocher votre étroitesse d’esprit.
Il est dommage que vous ne cherchiez pas à comprendre mais que vous ne fassiez que dénigrer. Pour avoir rencontré Monsieur Fearson, je pense qu’il se serait fait un plaisir de vous expliquer son point de vue sur « le paranormal » pour peu que vous vous soyez adressé à lui de manière polie.
En tout cas, bon nombre des participants à la soirée objet du post d’origine, ont été convaincu et espère pouvoir bientôt revoir Monsieur Fearson en Auvergne.

Je vais cesser ici ce petit billet, Monsieur Fearson n’ayant pas besoin que l’on prenne sa défense.
Je m’interroge vraiment sur le but réel d’une telle intervention sur ce type de post.

Au plaisir de ne plus vous lire

Patricia

Anonyme a dit…

Mon cher Mr Fearson,
Je vais répondre à vos attaques qui trahissent, je le vois bien, un ego « qui saigne » (sur trois pages tout de même…). Après ça, libre à vous de publier mon commentaire ou non.
D’abord, je ne vois pas pourquoi je devrais donner mon nom puisque vous-même utilisez un nom d’emprunt (je me refuse à croire que Fearson est votre véritable nom, ce serait vraiment trop gros).
Par ailleurs, mon commentaire ne crachait aucun venin. Il était critique, soit, mais je suis resté poli il me semble. De plus, si vous ne supportez pas les critiques, pourquoi avoir créé sur ce site la possibilité de laisser des commentaires ? Vous ne tolérez les commentaires que s’ils sont élogieux ?
Vous dites que j’ai « pénétré par effraction » sur votre site ce qui est un non-sens total puisque un site internet est un lieu de passage et d’échange pour les internautes. Pour quelqu’un qui semble vivre le surnaturel au quotidien, vous semblez peu ouvert d’esprit…
Enfin, que ce soit clair, je suis moi aussi un passionné de paranormal. C’est cette passion qui m’a un jour guidé sur votre site (qui n’est pas inintéressant d’un point de vue touristique, je précise). Je n’ai jamais été témoin de phénomènes paranormaux significatifs, mais je suis intimement persuadé que dans la masse de témoignages concernant le paranormal se trouve forcément une part de vérité que la science ne peut raisonnablement pas ignorer.
Contrairement à vous, je pense que la science n’a que faire de témoignages romanesques ou du folklore fantomatique, que vous affectionnez tant. La science a besoin de PREUVES. Vous allez dire sans doute, en faisant reluire le pommeau de votre jolie canne, que c’est « vulgaire » et « digne des esprits les moins subtils », et cela vous arrange bien, j’imagine.
Je pense que si (et seulement si) vous avez des preuves concluantes de l’existence du paranormal, votre devoir est de les diffuser afin de faire avancer la science et changer le monde. Imaginez comment pourrait évoluer la société si le surnaturel était pris en compte et étudié sérieusement (vie après la mort, dissociation de l’esprit et du corps, clairvoyance, pouvoir supranormaux…). Vous garderiez ça pour vous ? Vous trouvez que c’est plus intéressant de jouer le dandy au lieu de faire avancer la science et l’élévation spirituelle de la société (qui en a pourtant vivement besoin) ?
La recherche de la vérité, qui passe par des preuves, n’a rien de vulgaire. Pour moi, c’est votre mise en scène qui l’est. C’est principalement votre personne que vous mettez en avant et non vos expériences du paranormal. Votre site vous sert clairement de vitrine pour vos spectacles. Outre des articles (intéressants néanmoins) sur des sites historiques et des auteurs renommés, on regrette de ne pas y trouver des preuves ou du moins des traces de vos contacts avec le surnaturel. Même vos propos sur le paranormal sont confus et parfois contradictoires comme lorsque vous dites qu’un chasseur de fantômes qui s’attache à rechercher des preuves concrètes ferait mieux de passer son chemin (ce qui est illogique et antiscientifique).
Qu’est-ce qui peut donc motiver un enquêteur du surnaturel comme Price, ou Flammarion dans ce cas ?
Pour finir, vous êtes bien, j’en conviens, quelqu’un qui ne se veut pas populaire. Christophe Dechavanne, Eve Angeli et les téléspectateurs de TF1 en savent quelque chose.

Hezekiel a dit…

A quand un passage sur Bordeaux ? Ma patience à attendre de vous rencontrer à des limites... :-)
J'espère sincèrement que vous y ferez un détours un jour !

Cordialement,

Erick Fearson a dit…

Merci à tous, à vous qui suivez avec assiduité ce blog, et pour vos commentaires fort sympathique.

Et en effet, cette soirée de l'étrange fut une belle soirée, et l'accueil ainsi que l'organisation sans faille.

J'espère me rendre à Bordeaux dans un futur plus ou moins proche cher Hezekiel. Naturellement, je vous le ferais savoir. En attendant, j'espère que votre patience tiendra le coup. En tout cas, félicitations pour votre blog, sur lequel je me rends parfois.