mercredi 24 juin 2009

Prison avec sursis pour des amateurs de sensations fortes

Lue sur le Progrès.fr (région Haute-Loire), nous vous rapportons une mésaventure survenue à trois jeunes gens, originaires de la région parisienne, et jugés hier devant le tribunal correctionnel de Puy-en-Velay. A la suite d’une soirée de frissons dans une maison inoccupée, située dans les bois à quelques kilomètres de Chambon-sur-Lignon où les jeunes étaient scolarisés à l'époque des faits, et sur laquelle circulent d’étranges histoires, trois individus ont été condamnés de un à trois mois de prison avec sursis pour violation de domicile et dégradations de biens d’autrui. Malgré la plaidoirie de la défense qui déplorait une « bêtise de gamins désœuvrés », victimes de leur imagination, cette équipée nocturne n’a pas été du goût de la justice qui a déploré des actes d’effraction et de vandalisme, entre décembre 2007 et février 2008. Une triste affaire qui nous oblige à rappeler à nos fidèles lecteurs, comme nous le faisons systématiquement dans nos reportages et nos carnets de route, qu’il est strictement interdit d’explorer une propriété privée (même abandonnée) pour ses légendes, sans avoir convenu d’un rendez-vous préalable avec le propriétaire, qu’il soit privé ou public. En outre, Maison-Hantee.com déconseille les expériences de chasse aux fantômes basées uniquement sur la recherche d’émotions fortes.

4 commentaires:

Manuel a dit…

On ne peut dire que "bravo!" ces jeunes dont l'acte immoral ne fait que ternir la passion que nous partageons ici.
Il es malheureux de voir de telles choses envahir les chroniques. Certes, il n'y a pas "mort d'homme" mais l'acte en lui même et stupide et irrefléchit.

Merlin a dit…

Il est vrai que l'on est souvent tenté de pénétrer dans une maison qui semble abandonnée ou en ruine. Mais elle rarement véritablement abandonnée. Et si ce n'est pas le tribunal qu'on risque, on s'attire de toutes les manières les mécontentements des occupants invisibles de la demeure ...

Sara a dit…

Acte idiot qui j'espère leur servira de leçon.

La prochaine fois, si prochaine fois il y a, espérons qu'ils prennent les dispositions nécessaires pour éviter ce genre de problèmes ou alors qu'ils demandent conseil.

Amaury a dit…

J'avoue que ça peut être tentant mais il faut respecter la loi et l'intimité des occupants. Il faut réfléchir avant de s'aventurer dans une propriété privée à moins d'avoir l'accord des propriétaires au préalable. Ce genre d'article fait toujours réfléchir. D'ailleurs en parlant d'articles voici quelques retours de lecteurs du Manuel de chasseur de fantômes si cela peut interesser messieurs Fearson et Valentin, voici le lien : http://amaury.photo.over-blog.com/article-33171774.html

Bonne continuation au blog de Maison-hantée.com !